L’ordonnance tant attendue est enfin parue et permet entre autre, d’adapter les délais de la conciliation, des plans et de la période d’observation afin de tenir compte de l’urgence sanitaire et de la paralysie de l’économie qui en découle . A consulter ici